La protection de l'enfance : groupe de travail sur l'amélioration de la procédure de signalement de l'enfance en danger

Auteur(s) : Philippe Nogrix

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de la Famille et de l'Enfance

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Des acteurs formés, une situation clairement analysée et une procédure connue et respectée, sont, selon le groupe de travail, les trois pôles nécessaires au signalement de l'enfance en danger. Sept préconisations sont proposées dans ce rapport pour : renforcer la formation initiale et continue des intervenants et de leur encadrement - parvenir à des évaluations partagées - soutenir les professionnels confrontés à la maltraitance - élaborer et faire partager des signes indicateurs" de souffrance d'un enfant, en amont du signalement - construire un dispositif de recueil des informations dites "signalantes" en se fondant sur les travaux conduits notamment par l'ODAS (Observatoire national de l'action sociale décentralisée) - mieux identifier un lieu de recueil en affirmant le rôle pivot du Conseil Général comme passage obligé des signalements ou informations préoccupantes, permettant une évaluation globale des situations - faire du GPIEM (Groupe Permanent Interministériel pour l'Enfance Maltraitée) l'outil d'une meilleure collaboration interministérielle. NOTE : Voir également le rapport de Louis de Broissia sur L'amélioration de la prise en charge des mineurs protégés."

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 14 pages

Revenir à la navigation