Présentation

Les consommateurs n’ont jamais disposé d’autant d’informations sur les produits qu’ils achètent (santé, environnement, bien-être animal, conditions de rémunération, etc.). Malgré cet effort de transparence, beaucoup d’entre eux restent défiants ou perplexes, car s’orienter dans cet ensemble d’informations est devenu difficile. Labels, scores, allégations, mentions valorisantes, informations obligatoires, simple marketing : la profusion semble mener à la confusion. L’augmentation du nombre d’informations mise à disposition des consommateurs ne suffit pas, manifestement, à les accompagner vers des choix plus favorables à leur santé ou à l’environnement.
L’illisibilité des étiquettes, la complexité des informations, les scandales (sanitaires et environnementaux) et les pratiques trompeuses contribuent à brouiller l’information, limitant son impact sur les choix de consommation.
C’est pourquoi la commission des affaires économiques propose 14 recommandations pour rendre plus lisible l’information, s’assurer de sa fiabilité, et donner aux consommateurs les clés pour se l’approprier et la traiter en connaissance de cause. Les rapporteurs proposent également une certification et un ensemble de bonnes pratiques pour accompagner le développement des applications de notation des produits.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Information du consommateur : privilégier la qualité à la profusion

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 121 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation