L'efficience des dépenses fiscales relatives au développement durable - Communication à la commission des finances du Sénat

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Cour des Comptes

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Pour les besoins d’une enquête demandée par la commission des finances du Sénat, la Cour a recensé l’ensemble des dispositifs fiscaux susceptibles d’avoir un impact sur l’environnement. Il en ressort que les dépenses défavorables au développement durable occupent un poids croissant, désormais supérieur à celui des dépenses favorables à l’environnement. Leurs impacts respectifs risquent donc de s’annuler en dépit de l’effort collectif consenti en faveur du développement durable. L’accumulation de dispositifs fiscaux, au demeurant mal suivis et à l’efficience incertaine, s’est faite sans cohérence. La Cour formule dix recommandations. Retrouvez également le rapport de la commission des finances.

Revenir à la navigation

Sommaire

AVERTISSEMENT

SYNTHÈSE

RECOMMANDATIONS

INTRODUCTION

CHAPITRE I UN POIDS PRÉDOMINANT DES DÉPENSES DÉFAVORABLES AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

I - DES OBJECTIFS MULTIPLES ET SOUVENT DIFFICILES À APPRÉCIER
 A - Des objectifs sectoriels et environnementaux intriqués
 B - Des dépenses qui s’ajoutent pour des effets de sens contraires

II - L’ACCUMULATION DE DISPOSITIFS SANS COHÉRENCE
 A - Un doublement en 15 ans du nombre de dépenses fiscales
 B - Une absence de cohérence

III - LES LIMITES DE L’EFFORT PUBLIC EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
 A - Le poids prépondérant des dépenses défavorables au développement durable
 B - Un effort financier très relatif en faveur de l’environnement

CHAPITRE II UN SUIVI DÉFAILLANT

I - DES OUTILS INADAPTÉS
 A - Une évaluation insuffisante
 B - Des conférences fiscales aux résultats décevants
 C - Des documents budgétaires lacunaires

II - DES COÛTS MAL ESTIMÉS
 A - Un chiffrage de la dépense approximatif
 B - Des dépenses fiscales non maîtrisées

III - DES DISPOSITIFS PEU CONTRÔLÉS
 A - L’absence d’une stratégie globale de contrôle
 B - Des contrôles partiels aux résultats inégaux

CHAPITRE III UNE EFFICIENCE INCERTAINE

I - LES RÉSULTATS MODESTES DE L’INCITATION À LA RÉNOVATION DES LOGEMENTS
 A - Une atteinte des objectifs très relative
 B - Une efficience contrariée par des effets d’aubaine

II - LES CONTRADICTIONS DE LA POLITIQUE DES TRANSPORTS
 A - Les dépenses fiscales relatives aux modes alternatifs au transport routier : des résultats incertains
 B - La détaxe de carburant : un soutien à des secteurs économiques sans cohérence d’ensemble

III - UNE POLITIQUE DE PRÉSERVATION DES RESSOURCES NATURELLES PEU DÉVELOPPÉE
 A - Un faible impact des dispositifs en faveur du patrimoine naturel
 B - Des résultats contrastés en matière d’énergies renouvelables, quelques dispositifs prometteurs

CONCLUSION GÉNÉRALE

GLOSSAIRE

ANNEXES

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 210 pages

Édité par : Cour des comptes

Revenir à la navigation