Travail de demain, expérience d'aujourd'hui Actes du séminaire "Âges et Travail", mai 2019

Auteur(s) moral(aux) : Centre d'Études de l'Emploi et du Travail (Noisy-le-Grand, Seine-Saint-Denis)

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Avant même la période de crise sanitaire, et la crise économique qui s’ensuit, l’avenir du travail a fait l’objet de nombreux colloques et rencontres dans des réseaux scientifiques, mais aussi politiques et associatifs. Des questions d’anticipation et de prospective y ont été posées en cherchant à imaginer le « travail de demain ». L’objectif était d’analyser les évolutions en cours, d’en dégager des tendances, les mettre en débat et les critiquer, les soutenir ou encore tenter d’influer sur ces évolutions.

Ce questionnement a été souvent abordé par le prisme de l’emploi, et centré sur les évolutions technologiques (systèmes d’information, moyens de communications, …). On peut cependant, et c’est le propos de ce rapport, l’élargir à l’évolution des systèmes sociotechniques en y incluant les conditions et l’organisation de travail, les enjeux de santé au travail ainsi que les parcours professionnels et l’expérience des personnes concernées, et ce pour trois raisons au moins, sur lesquelles les observations et analyses présentées dans ce rapport reviendront largement :

  • les recherches sur l’intensification du travail ont montré à quel point cette transformation des modèles de production influence et modifie les conditions de travail. Cette évolution d’ensemble délimite les possibilités pour les travailleurs de préserver leur santé et construire leurs compétences dans les diverses phases de leur vie professionnelle ;
  • les évolutions récentes sont marquées par de nouveaux modes d’organisation associés à la mobilisation de nouvelles technologies, en particulier au service de modes de prescription par algorithmes, d’objectifs de supervision, de contrôle, de production d’indicateurs de gestion, de travail en juste-à-temps ;
  • de nombreuses études en sciences sociales suggèrent que les itinéraires professionnels sont appelés à être de moins en moins continus et stables, et devraient connaître un régime de changements au rythme soutenu. Un aspect important de cette instabilité serait un raccourcissement de la durée d’existence des équipes de travail, au sein desquelles les régulations collectives et la transmission des savoirs professionnels pourraient avoir plus de mal à se constituer.
Revenir à la navigation

Sommaire

Ouverture, Catherine Delgoulet

Chapitre 1. Conférence introductive. Le travail du futur, l’activité, les temporalités, Corinne Gaudart

Chapitre 2. La prospective comme outil dans l’élaboration des politiques de prévention des risques professionnels aujourd’hui, Michel Héry, Marc Malenfer

Chapitre 3. « Comme des robots » : les ouvriers des entrepôts sous commande vocale, David Gaborieau

Chapitre 4. Les mutations du droit de la santé au travail et la négociation collective : l’exemple de la qualité de vie au travail, Franck Heas

Chapitre 5. Appréhender les évolutions d’une organisation sur un « temps long » : la co-construction du parcours organisationnel d’un fab lab, Flore Barcellini, Céline Mardon

Chapitre 6. D’un futur contraint vers un futur reconstruit. Le cas du management de la sécurité dabs un organisme de collecte des déchets, Willy Buchmann

Chapitre 7. À la lisière de l’emploi, désirs et représentations du travail des jeunes, Mario Correia

Chapitre 8. Quels impacts des organisations agiles sur la santé au travail et la construction des parcours professionnels : lecture critique de la littérature enrichie d’éléments empiriques, Camille Bachellerie

Chapitre 9. Fil rouge et discussion générale, Fanny Vincent

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 202 pages

Édité par : Centre d'études de l'emploi et du travail

Collection :

Revenir à la navigation