Présentation

Au 1er janvier 2020, les 42 300 employeurs territoriaux emploient près de deux millions d’agents dont 75 % sont des fonctionnaires. Le nombre de ces agents a pratiquement doublé en 40 ans (ils étaient 1,02 millions en 1980), notamment en lien avec des transferts de compétences de l’Etat vers les collectivités et établissements publics territoriaux.
La fonction publique territoriale dispose de nombreux atouts pour attirer. Cependant, les partenaires sociaux et des experts mettent en avant ces difficultés d’attractivité et des multiples métiers qui y sont exercés, entrainant des problèmes de recrutement.

Le constat fait par la mission, à partir d’analyses de rapports, d’entretiens et de déplacements sur le terrain est que cette baisse d’attractivité s’inscrit dans un contexte global de tensions sur le marché du travail affectant également les autres versants de la fonction publique et plus globalement l’emploi privé. Il existe cependant des difficultés propres à la fonction publique territoriale :

  • certains « métiers » tels celui de secrétaire de mairie » n’attirent plus. Il en est de même pour des métiers de la filière médico-sociale (auxiliaire de puériculture, infirmière, travailleur(se) social(e), de la filière technique (agent technique, agent de voirie, cuisinier, peintre) ou encore de la filière administrative (gestionnaire de ressources humaines ou comptable).
  • au-delà des métiers, la baisse de l’attractivité se mesure différemment selon la nature des collectivités
  • il y a également une très grande méconnaissance de la fonction publique territoriale et de la diversité de vie professionnelle qu’elle offre.
  • des facteurs propres à la fonction publique territoriale nuisent à son attractivité

Au terme de ce constat et d’une analyse plus approfondie, 27 propositions sont formulées.

 

Revenir à la navigation

Sommaire

Synthèse
Liste des recommandations par ordre d’apparition dans le rapport
Introduction

1 - Le constat : une baisse de l’attractivité réelle mais d’une importance variable selon les métiers, les types de collectivités et les territoires

1.1 Des difficultés de recrutement dans toute la fonction publique et plus globalement dans l’ensemble du marché du travail

1.2 Qu’observe-t-on dans la fonction publique territoriale ?

1.2.1 Les recrutements : la sélectivité des concours se maintient globalement
1.2.2 Les éléments supplémentaires recueillis par la mission : des témoignages assez unanimes d’une perte d’attractivité de la fonction publique territoriale
1.2.3 Certains métiers sont plus particulièrement concernés par des difficultés d’attractivité
1.2.4 Les différentes collectivités sont inégalement affectées par ces difficultés d’attractivité
1.2.5 Des facteurs géographiques influent également sur le niveau d’attractivité de la fonction publique territoriale

1.3 Des facteurs divers propres à la fonction publique territoriale
1.3.1 La fonction publique territoriale reste globalement méconnue
1.3.2 La question de la rémunération
1.3.3 La rigidité hiérarchique
1.3.4 Des métiers fortement exposés
1.3.5 Le système actuel des concours en question
1.3.6 Un nombre important d’offres d’emploi affaibli par la complexité des procédures et le manque de transparence
1.3.7 Une gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences (GPEEC) rigoureuse
1.3.8 Des raisons sociétales

2 - Exemples d’initiatives en faveur de l’attractivité de l’emploi public local relevées par la mission

2.1 Création de marque
2.2 Accompagnement aux mobilités internes
2.3 Marketing d’influence
2.4 Amélioration de l’information sur les métiers en tension et les concours
2.5 Promotion du territoire
2.6 Facilitation de l’accès au logement
2.7 Etudes internes et analyse du territoire
2.8 Promotion auprès des jeunes…et des moins jeunes
2.9 Développement de partenariats institutionnels
2.10 Transmission de compétences
2.11 Méthode de recrutement
2.12 Organisation d’une formation universitaire pour recruter sur des métiers en tension
2.13 Amélioration de des conditions de travail
2.14 Développement de l’égalité et de l’inclusion
2.15 Valorisation des zones rurales

3 - Analyse et préconisations

3.1 Traiter le sujet des rémunérations
3.2 Donner une place accrue aux élus et aux exécutifs territoriaux
3.3 Développer l’offre de logements intermédiaires en faveur des agents publics territoriaux
3.4 Développer l’analyse prospective
3.5 Développer la communication
3.6 Approfondir la connaissance de l’emploi local
3.7 Promouvoir une fonction publique inclusive

3.7.1 Attirer les talents
3.7.2 Discrimination positive ou inclusion – comment prendre en compte, à l’avenir, le handicap
3.7.3 Sélection des candidats – « On se prive d’une partie des candidats »
3.8 Accroitre les possibilités d’emploi local
3.9 Une fonction publique qualifiée et reconnue dans ses spécificités
3.10 Une fonction publique à la fois souple et sécurisante
3.11 Une attractivité liée aux conditions de travail et à la qualité de vie au travail

Annexes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 117 pages

Édité par : Ministère de la transformation et de la fonction publiques

Collection :

Revenir à la navigation