Lieux culturels : les propositions du Sénat pour une réouverture progressive

Un peu plus d’un an après leur première fermeture au moment du confinement du printemps 2020, les modalités de réouverture des établissements culturels se précisent. Dans un rapport d'avril 2021, une mission d'information du Sénat sur les effets des mesures de confinement recommande une "réouverture rapide et raisonnée" des lieux de culture.

Spectateurs masqués et espacés dans une salle de cinéma.
La mission recommande de n’autoriser l’accès aux lieux culturels qu’aux personnes ayant réservé un ticket au préalable. © xartproduction - stock.adobe.com

À l'exception d'une courte période de réouverture autorisée durant l'été et au début de l'automne 2020, les établissements culturels font partie des secteurs économiques les plus durement frappés par la crise sanitaire avec une fermeture administrative qui dure maintenant depuis plus d'un an.

C'est dans ce contexte que le rapport d’information du Sénat sur la réouverture des lieux culturels a été publié le 13 avril 2021.

Au-delà des conséquences économiques pour l’industrie culturelle française, les sénateurs de la mission commune d'information constatent que la fermeture prolongée des lieux de culture du fait de la pandémie liée au Covid-19 a un effet non négligeable sur la vie sociale des Français.

Des propositions pour la réouverture des lieux culturels 

En s’appuyant sur plusieurs travaux scientifiques récents, la mission d’information conclut que plusieurs activités culturelles ne font pas courir de sur-risques à leurs usagers. L’expérience de pays voisins comme l’Italie, qui ont fait le choix de rouvrir certains établissements culturels, prouve qu’une réouverture est envisageable moyennant le respect de protocoles sanitaires stricts.

Une réouverture des lieux culturels serait donc possible dès la levée des mesures de confinement, à la condition qu’elle soit graduelle et encadrée. Pour cela, la mission présente plusieurs propositions.

Concernant le calendrier et les modalités de reprise de l’activité pour les lieux culturels, la mission recommande de :

  • rouvrir les musées et monuments, les cinémas et les salles de spectacles en format assis dès la levée des mesures de restrictions en vigueur dans toute la France depuis le 3 avril 2021 ;
  • accélérer et amplifier les expérimentations dans différentes configurations en ce qui concerne les concerts à jauge debout ;
  • soumettre toute réouverture à l'autorisation du préfet, en concertation avec les collectivités territoriales concernées ;
  • confier au préfet le soin d'autoriser les festivals au cas par cas en fonction du protocole sanitaire proposé.

En matière de régulation du nombre de visiteurs, il est recommandé de n’autoriser l’accès aux lieux culturels qu’aux personnes ayant réservé un ticket au préalable. La présentation d’un pass sanitaire (test négatif ou certificat de vaccination) pourrait être obligatoire pour les festivals ou concerts. Le rapport présente en outre plusieurs précisions quant aux modalités de restauration lors des rassemblements.

Un soutien de l’État pour rendre cette réouverture possible

Il est demandé aux établissements culturels de contrôler le respect des gestes barrières par leurs usagers et de contribuer à la prise de conscience par le public de leur importance. Néanmoins, les parlementaires soulignent l’importance d’un soutien continu par l’État pour accompagner la reprise des activités culturelles.

Selon la mission, l’accompagnement spécifique de l’industrie culturelle devrait être maintenu du moins tant que ces établissements se voient imposés des restrictions quant à leur capacité d’accueil. Les parlementaires recommandent la création d'une garantie financière de l’État pour le redémarrage, en particulier pour les festivals, afin de palier au retrait des assurances.