Ventes d'armes : des exportations françaises en baisse en 2020

Les ventes d'armes françaises ont baissé de 41% en 2020, selon le rapport du ministère des armées remis à l'Assemblée nationale le 2 juin 2021. Comme en 2019, la zone Europe reste le premier client de la France.

L'un des trois avions de chasse Rafale fabriqués en France pour l'armée de l'air égyptienne.
Entre 2016 et 2020, les commandes montrent que l’Inde (21%), l’Égypte (20%) et le Qatar (18%) représentent 59% des exportations d’armes françaises. © Boris Horvat/AFP

Chaque année, le ministère des armées publie un bilan sur les exportations d’armement de la France.

Le rapport 2021 sur les exportations d'armement de la France est  marqué par l'impact de la crise sanitaire. Malgré le net recul des exportations, le document souligne la vitalité du secteur. La France reste le troisième exportateur mondial, la crise sanitaire ayant touché tout autant les autres pays en tête des exportations d'armement (États-Unis, Russie, Chine, Allemagne).

Forte baisse des commandes

En 2020, le montant des commandes s’est élevé à 4,9 milliards d’euros, contre 8,3 milliards d’euros en 2019.

Le montant des livraisons d’armement français a également fondu de plus de moitié, soit 4,3 milliards d’euros en 2020 contre 9,9 milliards en 2019.

Le rapport pointe plusieurs raisons à ce net recul :

  • le ralentissement des relations commerciales ;
  • les ajustements budgétaires liés à la crise sanitaire ;
  • l’absence de contrats importants (plus de 500 millions d’euros).

Mais il ne s'agit pas d'une tendance de fond à la baisse, relativise le ministère des armées. Le rapport souligne la "vitalité à l'exportation de la base industrielle et technologique de défense" malgré la pandémie. Le nombre de licences et leurs montants restent identiques par rapport à 2019.

25% des commandes concernent l'Europe

Si l’Arabie saoudite (703,9 millions d’euros), les États-Unis (433,6 millions d’euros) et le Maroc (425,9 millions d’euros) arrivent en tête des clients de la France, les pays européens restent les principaux clients en 2020.

Selon le rapport, 25% des commandes concernent l'Europe :

  • 15% pour les pays de l’Union européenne (UE) ;
  • 10% pour les autres pays européens.

Ainsi, le Royaume-Uni et la Grèce figurent parmi les six premiers clients français même si le document pointe une diminution de 42% des ventes vers l’UE.

Toutefois, le ministère des armées souligne que les récentes commandes d'avions Rafale par la Grèce et la Croatie (pays membres de l'UE et de l'OTAN) pourraient "relancer la dynamique européenne en matière d’exportations d’armement."

Enfin, il est à noter qu'entre 2016 et 2020, les commandes de l’Inde (21%), de l’Égypte (20%) et du Qatar (18%) représentent 59% des exportations d’armes françaises.