Ventes d’armes : forte hausse des exportations françaises en 2021

En 2021, la France enregistre son 3e plus haut niveau historique de prises de commandes selon le rapport du ministère des armées remis à l'Assemblée nationale le 27 septembre 2022. Le montant global des commandes s'élève à 11,7 milliards d'euros.

Avions Rafale de l'armée de l'air grecque.
En Europe, la Grèce a commandé 6 Rafale neufs et 12 Rafale d’occasion et la Croatie 12 Rafale d’occasion. © Louisa Gouliamaki / AFP

Le rapport 2022 sur les ventes d’armement en 2021 constate une forte progression des commandes, contrairement au rapport sur les ventes d'armes en 2020 qui observait une baisse des commandes, principalement en raison de la pandémie de Covid-19. Ces chiffres s’inscrivent dans un contexte international marqué par la guerre en Ukraine et le maintien de la lutte contre le terrorisme dans de nombreuses régions du monde.

Le marché mondial de l’armement en pleine expansion

La forte augmentation des commandes d’armement permet à la France de garder son rang de troisième exportateur mondial d’armement, derrière les États-Unis et la Russie. Le secteur emploie 200 000 personnes sur le territoire français. Le succès des avions de combat Rafale se poursuit. En 2021, 116 avions Rafale neufs ont été commandés.

Cette augmentation s’inscrit dans l’évolution du marché mondial de l’armement, qui continue de progresser depuis la fin de la pandémie de Covid-19. Selon le rapport du ministère des armées, les dépenses militaires mondiales auraient augmenté de 3,4% par rapport à 2020. La France avait réalisé 4,9 milliards d’euros de commandes en 2020 et 8,3 milliards d’euros en 2019.

L’augmentation des commandes s’inscrit particulièrement dans le contexte de guerre en Ukraine. Les tensions géopolitiques croissantes et la situation en Ukraine devraient contribuer à maintenir à un niveau élevé les dépenses militaires et à renforcer le besoin de sécurité des Européens.

La France a d’ailleurs, comme d’autres États membres de l’UE, livré des armes gratuitement à l’Ukraine. L’Union européenne a décidé en 2021 d’augmenter les crédits alloués aux livraisons d’armes à l’Ukraine. Parmi ces crédits, certains seront utilisés pour rembourser les États membres, dont la France, des cessions réalisées à titre gratuit au profit de l’Ukraine.

Qui commande des armes à la France ?

Les commandes d’armement français sont principalement réalisées par les pays du Proche et du Moyen-Orient. Ainsi, 30 avions Rafale ont été commandés par l’Égypte l’année dernière. En décembre 2021, les Émirats arabes unis ont commandé 80 Rafale.

La France entretient aussi des partenariats militaires en Afrique, au Sahel, notamment pour aider les États à lutter contre le terrorisme. Comme en Mauritanie, au Niger ou au Tchad où la France contribue à former et équiper les armées de ces pays. 

Enfin, un tiers des commandes d’armement français est destiné à la zone Europe. Parmi les acheteurs, la Grèce a commandé 6 Rafale neufs et 12 Rafale d’occasion et la Croatie 12 Rafale d’occasion. La République Tchèque a commandé 52 canons alors que la Serbie a commandé en particulier 10 hélicoptères.

En 2021, les commandes de la zone Europe atteignent plus de 4 milliards d’euros, un seuil qui n’a jamais été atteint auparavant. Cette hausse est portée par l’augmentation de la vente de matériel d’occasion car de nombreux clients demandent à être livrés rapidement.