Evaluation de l'offre de formation linguistique pour les Parisiens maîtrisant mal ou peu le français

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale (Mairie de Paris)

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Lutter contre l'exclusion par l'apprentissage de la langue française constitue l'un des enjeux de la politique d'intégration des populations étrangères ou issues de l'immigration. Ce rapport de l'Inspection générale de la Ville de Paris recense les différents dispositifs d'accès à la langue existant au niveau national (Agence nationale de l'accueil des étrangers et des migrations (ANAEM) et Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (ACSE), au niveau régional (Région Ile de France) et au niveau municipal (Ville de Paris). 13500 Parisiens bénéficient aujourd'hui des dispositifs de la Ville (cours municipaux d'adultes principalement) qui consacre entre 5 et 6 millions d'euros à cette politique. Le rapport évalue l'offre de formation linguistique proposée sur le territoire parisien, qu'il estime complexe de par la multiplicité de ses acteurs, fluctuante du fait des orientations évolutives de l'Etat et opaque quant à son efficacité du fait de l'absence d'outils, qui permettraient d'évaluer la qualité des prestations, les résultats des formations et l'insertion des apprenants. Il plaide en faveur de la mise en oeuvre par la Ville de Paris d'une véritable politique transversale de formation linguistique qui serait placée sous l'autorité de son Secrétaire général et pilotée par sa Délégation à la politique de la ville et de l'intégration. Il définit ce qui pourrait être la vocation de la Ville de Paris en la matière : centrer ses efforts sur les populations déjà présentes plutôt que sur les primo-arrivants.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 158 pages

Collection :

Revenir à la navigation