Qualité de vie : où est-on le plus satisfait de vivre en France ?

Pour être heureux, il vaut mieux être jeune, en bonne santé, en couple, en emploi et disposer de revenus importants. Mais le bien-être des individus résulte aussi de déterminants territoriaux. Selon l'Insee, les Français les plus satisfaits de leur vie résident dans des grandes villes, hormis Paris et sa région, et sur le littoral ouest.

Vue aérienne de Nantes.
Au niveau régional, les plus hauts niveaux de satisfaction s’observent en Normandie et dans les Pays de la Loire. © altitudedrone - stock.adobe.com

Zones urbanisées, communes isolées, riches ou pauvres... Une étude publiée en février 2022 par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) révèle sur quels territoires les Français se sentent le plus heureux et comment ce niveau de satisfaction a évolué entre 2010 et 2019.

Où est-on le plus heureux ?

L’Insee a demandé à des Français d’évaluer leur vie en général mais aussi sous l’aspect du logement, des loisirs, du travail et des relations sociales. Le niveau moyen de satisfaction dans la vie s’élevait à 7,35 sur 10 en 2010. Il a progressé en 2011 et 2012 puis chuté en 2013 (7,16). Il s’est ensuite redressé pour atteindre 7,36 sur 10 en 2019. Cette évolution a concerné tous les types de territoires.

La satisfaction générale est accrue chez les personnes :

  • jeunes (la satisfaction est maximale jusqu’à 30 ans, elle chute entre 40 et 49 ans puis remonte un peu passé 60 ans avant de baisser après 80 ans) ;
  • en bonne santé ;
  • en couple ;
  • de nationalité française à la naissance ;
  • en emploi ;
  • cadres ;
  • ayant un niveau de vie élevé ;
  • habitant un logement de plus de 40 mètres carrés ou une maison individuelle ;
  • propriétaires.

Toutefois, la satisfaction dans la vie dépend aussi de l’environnement local. Les plus satisfaits vivent dans :

  • les communes les plus riches ;
  • les pôles de grandes aires urbaines (plus de 700 000 habitants) et les couronnes d’aires de 200 000 à 700 000 habitants. Les résidents d’Île-de-France sont les moins heureux. Cette désaffection touche surtout la Seine-Saint-Denis, les Yvelines et le Val-d’Oise mais moins Paris intra-muros et les autres départements de la région.

Géographiquement, les plus hauts niveaux de satisfaction s’observent :

  • au niveau régional, en Normandie et dans les Pays de la Loire (7,37 ou plus) ;
  • au niveau départemental , dans le Gard, le Cantal (7,6) et des départements littoraux de l’ouest (Manche, Finistère, Vendée, Pyrénées-Atlantiques…).

Pauvreté, chômage, nationalité : quel impact selon les territoires ?

Des déterminants de la satisfaction dans la vie ont un effet variable suivant les territoires, dont :

  • le niveau de vie du ménage. Une hausse de 10% du revenu apporte partout en France le même surcroît de satisfaction générale dans la vie. Cependant, les ménages aisés paraissent plus satisfaits à Paris intra-muros que dans la couronne parisienne. Cet effet est malgré tout contrasté : en Seine-Saint-Denis (le département le plus pauvre de France), les ménages disposant de revenus confortables ressentent plus de satisfaction que leurs homologues parisiens ;
  • le chômage. Il a un impact très négatif sur la satisfaction dans la vie (-0,61 point). C’est à Paris qu’il pèse le plus, en raison du coût de la vie très élevé ;
  • la nationalité d'origine. Les personnes de nationalité étrangère ou de nationalité française par naturalisation ont un déficit de satisfaction par rapport aux Français de naissance.