Rapport d'information déposé par la Commission des finances, de l'économie générale et du plan sur la situation économique en Nouvelle-Calédonie

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Assemblée nationale. Commission des Finances, de l'Économie générale et du Plan

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Présentation

Dix ans après les accords de Matignon et deux ans après ceux de Nouméa, le rapport fait le bilan de la situation institutionnelle et économique en Nouvelle-Calédonie. Il note la poursuite des efforts de développement initiés par les accords de Matignon (développement des infrastructures publiques, formation des hommes) et souligne qu'en dépit de tentatives de diversification, notamment dans les domaines de l'agriculture et du tourisme, l'économie repose encore essentiellement sur l'exploitation et la métallurgie du nickel, lequel est fortement tributaire des fluctuations du marché mondial. Les rapporteurs relèvent plusieurs handicaps qui freinent le véritable décollage économique de l'archipel, liés aux incertitudes de la situation politique, au caractère très mouvant des relations sociales et aux retards pris dans le processus de rééquilibrage entre le nord et le sud de l'archipel. Cependant, certaines perspectives sont jugées encourageantes (grands projets porteurs d'espoir, grâce notamment à l'intensification de l'exploitation du nickel, au développement de la filière alimentaire et du tourisme, développement local, meilleure insertion dans l'espace Pacifique). En dernier lieu, le rapport analyse les défis à relever (nécessité pour la Nouvelle-Calédonie de se donner des ressources propres, de moderniser la fiscalité, d'améliorer la pratique institutionnelle, de normaliser les relations sociales).

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Espoirs et incertitudes en Nouvelle-Calédonie

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 147 pages

Édité par : Assemblée nationale

Revenir à la navigation