Rapport de recherche sur les agresseurs sexuels

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Direction générale de la Santé

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Cette recherche s'intéresse aux agresseurs sexuels en s'inscrivant dans une optique thérapeutique, selon un axe de compréhension psychanalytique. Elle évalue le fonctionnement psychique des sujets auteurs de délits et crimes sexuels, afin de potentialiser les actions thérapeutiques menées par les équipes de soins auprès de ces sujets.

Revenir à la navigation

Sommaire

SECTION 1

1 - Nature de la recherche

 2 - L'Hypothèse générale

 3 - Objectifs de la recherche

 4 - Méthodologie  
4.1 - Construction du questionnaire
4.2 - Populations : Comparaison de 2 groupes : Agresseurs sexuels et Témoins
4.3 - Nécessité des épreuves projectives  
4.4 - Recueil des données  
4.5 - Traitement des données 

 5 - Partenariat scientifique 

 6 - Temps de recherche 

 7 - Mise en place d'une trame relationnelle thérapeutique 

 Mode de traitement statistique 

 La population 

 Les catégories de délits sexuels utilisées dans la recherche 

 1 - Les catégories psychiatriques et psychodynamiques 

 2 - Rappel des catégories pénales

 3 - Chefs d'inculpations de la cohorte des agresseurs sexuels 

 I - LES DONNÉES SOCIO-DÉMOGRAPHIQUES

 1 - Les données socio-démographiques pour les deux cohortes ramenées à la population générale des détenus 

 2 - Comparaison des données démographiques entre cas et témoins  
2.1 - Prévenus et condamnés  
2.2 - Moyenne d'âge  
2.3 - Origine par nationnalité
2.4 - Niveau scolaire et formation professionnelle 
2.5 - Les Catégories Socio-Professionnelles  
2.6 - Sujets exerçant une activité professionnelle à la date des faits

3 - Analyse socio-démographique à partir des catégories judiciaires  
3.1 - Prévenus et condamnés
3.2 - Âge et catégories judiciaires 
3. 3- Origine des sujets selon la catégorie judiciaire  
3.4 - Catégorie judiciaire et niveau d'éducation  
3.5 - Catégorie judiciaire et formation professionnelle  
3.6 - Activité professionnelle à la date des faits et catégories judiciaires  
3.7 - Attribution d'allocation et catégories judiciaires 

Résumé 

 II - NATURE DES CRIMES ET DÉLITS ET SITUATION JUDICIAIRE DES SWETS '

 1 - Chefs d'inculpations de la cohorte Témoin 

 2 - Situation judiciaire et récidive
2.1 - La moitié des récidives est sexuelle
2.2 - Le plus et le moins de la récidive 
2.3 - Le récidiviste n'a pas de véritable volonté de changement

 Résumé  

3 - Reconnaissance du délit  
3.1 - Les catégories judiciaires et la reconnaissance du délit 
3.2 - Lorsque la reconnaissance est totale
3.3 - Lorsque la reconnaissance est partielle  
3.4 - Ce qui n'est pas reconnu, c'est la violence en tant qu'affect identifiant  
3.5 - L'altérité est plus reconnu par les auteurs de CBV
3.6 - La reconnaissance du délit : un indicateur de travail thérapeutique

Résumé 

 III - LA VICTIME

 1 - Age de la victime  

2 - Sexe de la victime

 3 - Le choix de l'âge : un révélateur de l'homoérotisme

 4 - Désubjectivation de la victime 

 Résumé 

 IV - AVANT LE DÉLIT, L'ACTE DÉLICTUEUX EXISTAIT IL DANS LA VIE PSYCHIQUE DU SUJET ?

 1 - Les autres types de comportement transgressifs non judiciarisés 

 2 - Y a t'il une "formulation psychique" de l'acte antérieure au délit?

 3 - Le stimulus inducteur d'une pensée de l'acte 

 4 - L'acte délictueux est une forme de stratégie anti-dépressive 

 5 - Quand la source de liaison devient source d'excitation 

 Résumé 

 V - ÉVÉNEMENTS, ATTITUDES PSYCHIQUES ET COMPORTEMENTS PRÉCÉDENTS L'ACTE DÉUCTUEUX

 1 - Le délit arrive à une époque particulière de la vie du sujet 
1.1 - Participation de l'acte au traitement de la perte objectale 

 2 - Présence d'adjuvant avant l'acte : l'alcool conceme moins d'un tiers des agresseurs 

 3 - Dans la moitié des cas, le délit est déclenché par une impulsion 

 4 - Les phénomènes psychiques au déclenchement de l'acte : la question de la dépersonnalisation et de l'hallucination? 

 5 - Pour plus des deux tiers des sujets, l'acte s'impose à eux : l'abolition subjective 

 6 - Rationnalisation du passage à l'acte : rationnalisation de la survie psychique et "prédation" de l'enfance
 

 7 - L'état émotionnel au déclenchement de l'acte 

 8 - L'acte surgit dans un climat d'effacement du processus représentatif 

 Résumé

 SECTION 2

  VI - QUE SE PASSE-T-IL PENDANT LE DÉROULEMENT DE L'ACTE?

 1 - L'acte délictueux procure principalement un apaisement 

 2 - L'apaisement comme réponse au dépassement par l'excitation 

 3 - "Se sentir anormal" au moment de l'acte : un indicateur thérapeutique 

 4 - L'acte aurait il pû être empêché? 

 Résumé

 VII - LES VÉCUS APRÈS L'ACTE DÉLICTUEUX

 1 - Les sentiments de honte et de culpabilité éprouvés après racte sont "inefficaces" 

 2 - Perception des conséquences de l'acte  
2.1 - Pour le sujet lui-même  
2.2 - Pour la victime
2.3 - Le sujet ne perçoit pas, ou mal, la réalité des conséquences de l'acte délictueux pour la victime

 3 - Revendiquer la responsabilité de l'acte 

 4. - Se sentir victime des événements 

 5 - L'acte devait il "fatalement" arriver dans la vie du sujet? 

 6 - Volonté de changement du sujet  
6.1 - Le prix du changement  
6.2 - Avoir déjà entrepris quelque chose pour changer 
6.3 - Changer quelque chose en soi pour que l'acte ne se passe pas  

7 - Soulagement d'être arrêté  
7.1 - Le soulagement d'être arrêté : un bon indicateur thérapeutique 

 Résumé  

VIII - CARACTÉRISTIQUES DE L'ACTE D'AGRESSION

 1 - Caractéristiques spatiales

 2 - Caractéristiques temporelles 

 3 - L'espace, le temps et le regard : les dangers de l'altérité et la dictature économique 

 4 - Avoir voulu montrer quelque chose à la victime 

 5 - La contrainte 

 6 - La violence de l'acte n'est pas repérée 

 7 - L'humiliation

 8 - Reconnaître la contrainte : un indicateur thérapeutique 

 Résumé 

 IX - VIE SEXUELLE EN DEHORS DE L'ACTE CONSIGNÉ DANS LE CHEF D'INCULPATION

 1 - Les rapports sexuels et leurs qualités chez les agresseurs sexuels  
1.1 - Comparaison avec les témoins  
1.2 - Qualité de la satisfaction que procure cette vie sexuelle 

 2 - Initiation à la vie sexuelle : sous le signe de la "séduction"  

3 - L'hypothèse d'une "séduction" continue primaire 

 4 - Les modifications dans la vie sexuelle 

 5 - La masturbation 

 6 - Les sources d'excitations  
6.1 - masturbatoires  
6.2 - Dans la sexualité générale  

Résumé 

 X - INVESTIGATION DE LA PERSONNALITÉ

 1 - Les angoisses

 2 - La dépendance à l'environnement exteme  

En résumé  

3 - Représentation de la folie

 En résumé  

4 - Les phobies
4.1 -Pendant l'incarcération  
4.2 - Avant l'incarcération  

5 - Des passions envahissantes?

 Résumé

6 - Les difficultés relationnelles

Résumé 

7 - Comportement relationel et émotionnel avant l'incarcération 

 8 - Comportement relationnel et émotionnel pendant l'incarcération 

 Résumé 

 9 - Réactivité à la solitude et décompensation psychiatrique 

 10 - Addiction 

SECTION 3

 XI - L'ACTIVITÉ ONIRIQUE

 1 - Organisation formelle d'un rêve récent: l'indigence 

 2 - Les contenus des rêves récents 

 3 - Les rêves chez les sujets incestants et pédophiles 

 4 - Les rêves de violence 

 5 - Rêver au délit 

 6 - Rêves d'argent et de plaisir 

 7 - Le rêve chez le pédophile : au delà du principe de plaisir, le silence et le meurtre 

 8 - Les cauchemars
8.1 - Les cauchemars avant l'incarcération  
8.2 - L'évolution des cauchemars  

9 - Rêves traumatiques d'agression dans l'enfance  

Résumé

 XII - EXPLORATION DES VÉCUS D'ENFANCE ET D'ADOLESCENCE

 1 - L'école 

 2 - Une tendance précoce à l'exercice de la cruauté 

 3 - Les troubles sexuels apparaissent tôt dans les demandes de consultations spécialisées 

 4 - Les agressions sexuelles dans l'enfance et/ou l'adolescence 

 Résumé

 XIII - LES ANALYSES DES CORRESPONDANCES MULTIPLES (ACM)

 1 - ACM sur l'importance de l'age et du sexe de la victime 

 2 - ACM sur les sentiments éprouvés par rapport à l'acte 

 3 - ACM sur sentiment de rejet et de sentiments paranoïaques 

 4 - ACM sur l'agression dans l'enfance et choix d'objet ultérieur
 

 5 - ACM sur les sujets élevés seul par leur mère 

 XIV - INVESTIGATION FAMILIALE ET SOCIALE

 1 - Mode de logement  

 2 - Mode de vie 

 3 - Composition de la famille actuelle

 4 - Famille d'origine 

 5 - Grands-parents 

 6 - Séparation familiale

 7 - Sujets élevés par leur mère 

 8 - Décès des parents

 9 - Traumatismes familiaux 

 10 - Relation au père, à la mère 

 11 - Réseau de sociabilité 

 Résumé 

 XV - ETUDE DU CONTRE TRANSFERT DE L'INVESTIGATEUR 

 XVI - IMPACT DU QUESTIONNAIRE ET DEMANDE DE SOIN 

 XVII - LES ÉPREUVES PROJECTIVES

 1 - Une grande variabilité inter-individuelle de la population étudiée 

 2 - Une relative variabilité intra-individuelle entre Rorschach et TAT  
2.1 - Du surinvestissement perceptif à remprise perceptive : une relation d'emprise réciproque  
2.2 - Les mouvements pulsionnels et leur représentation (ou l'archipel pulsionnel)  
2.3 - L'angoisse et les mécanismes de défense

SECTION 4

 XVIII - LA RÉCIDIVE ET LA QUESTION DE LA PROGRESSION DANS LE DÉLIT : "LE DÉLIT CALMANT"?

1 - Statut des atteintes à l'intégrité physique des personnes dans les statistiques officielles de 1994 sur la criminalité

2 - La récidive et les affaires de moeurs 

 3 - L'hypothèse d'une progression du délit : rexcitation calmante 

 4 - L'acte perceptif, une défense contre l'angoisse 

XIX - CAPACITÉ DE MENTALISATION CHEZ L'AGRESSEUR SEXUEL

 1 - L'Angoisse  

2 - Comparaison entre le comportement relationnel avant et pendant l'incarcération 

 3 - La contenance psychique 

 4 - Passivité, activité et potentialité de régression 

 5 - La capacité dépressive 

 6 - L'activité onirique 

 7 - La répression : mode de défense prévalent 

 XX - LE TRAVAIL DE FORMATION AVEC LES ÉQUIPES ET L'ÉLABORATION D'UNE "PRAGMATIQUE DE LA MENTALISATION"

 1 - Résistances au QIPAAS 

 2 - Difficulté d'une connaissance réelle de l'acte

 3 - La question des refus de passation


 4 - Le QIPAAS : un "aménageur" thérapeutique  
 4.1 - Questionner : un "forçage" nécessaire de la parole
 4.2 - La description de l'acte : un moment dynamique  

5 - Les difficultés d'évocation de l'intimité psychique reflètent une régression malaisée

 6 - L'effet de médiatisation et de renforcement de la contenance psychique  
 6.1 - La contenance psychique permet à racte d'horreur de devenir "blessure à penser"  

7 - Une ligne de conduite : chercher à susciter la demande 

 8 - Les équipes et rutilisation du QIPAAS  
8.1 - Unification du tissu thérapeutique au niveau national  

XXI - SYNTHÈSE DES RÉSULTATS

1 - Le délinquant sexuel, son acte et sa victime  

2 - L'acte d'agression : caractéristiques et composantes psychiques et environnementales 

3 - La vie familiale, sexuelle et l'insertion sociale de l'agresseur

 4 - L'enfance et l'adolescence 

 5 - Vie psychique et organisation psychopathologique

 6 - La question du "changement", les possibilités de traitement et les indicateurs thérapeutiques 

 XXII - POUR CONCLURE : FAVORISER LA MISE EN PLACE TRAITEMENT PENDANT LA DÉTENTION ET DÉVELOPPER LE SUIVI POST-PÉNAL

 XXIII - LE DEVENIR DU QIPAAS

 1 - Un devenir de raction "recherche": la création de l'ARTAAS

 2 - Impact de l'ARTAAS sur la formation des personnels 

 XXIV - VALORISATION DE LA RECHERCHE

 1 - Données socio-démographiques

 2 - Nature des délits et des récidives

 3 - Reconnaissance du délit 

4 - La victime 

 5 - Que se passait il avant le délit dans la vie psychique du sujet à propos de l'acte délictueux ?

 6 - Les événements, attitudes psychiques et comportements précédents l'acte délictueux 

 7 - Que se passe t'il psychiquement pendant l'acte 

 8 - Les vécus après l'acte délictueux 

 9 - Les caractéristiques de l'acte d'agression 

 10 - La vie sexuelle de l'agresseur en dehors de l'acte d'agression 

 11 - Les angoisses 

 12 - Les représentations de la folie 

 13 - Les phobies, les peurs et les passions 

 14 - L'activité onirique 

 15 - Les difficultés relationnelles

 16 - Les comportements relationnels et émotionnels avant et pendant l'incarcération

 17 - Les vécus d'enfance et d'adolescence 

 18 - La vie familiale et l'insertion sociale 

 19 - Les épreuves projectives 

 Pour conclure

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport interne

Pagination : 291 pages

Édité par : Direction générale de la santé

Revenir à la navigation

mots-clés :