Complémentaires (mutuelles, assurances...) et dépenses de santé

La part des organismes complémentaires (mutuelles, sociétés d’assurances, institutions de prévoyance) dans le financement de la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) est de 12,3% en 2020 (en y intégrant leur participation au financement du fonds CMU). L’année 2020 voit une diminution de cette participation au financement de la CSBM : elle était en effet de 13,4% en 2019. Cette réduction s’explique par de moindres remboursements de frais de santé, en raison de l’arrêt des consultations et des actes médicaux durant la période de confinement. Cependant, la structure de ce financement est stable depuis 2008. Les organismes complémentaires financent :

  • une part importante des "autres biens médicaux", dans lesquels on retrouve les dépenses liées à l’optique, au dentaire et aux audioprothèses (36% en moyenne en 2020) ;
  • une part très faible des soins hospitaliers (4,6%) ou des transports sanitaires (3,4%).