Quelles sont les dépenses du secteur hospitalier ?

Les dépenses consacrées aux soins hospitaliers (en établissements publics et privés) représentent près de la moitié de la consommation de soins et de biens médicaux : 46,5% en 2014 pour un montant total de 88,6 milliards d’euros (Mds€), dont 68,3 Mds€ pour le secteur public et 20,3 Mds€ pour le secteur privé.

L’enveloppe annuelle de dépenses de ce secteur est déterminée par l’ONDAM hospitalier, qui est l’un des trois objectifs sectoriels de l’Objectif national de dépenses d’assurance maladie, voté par le Parlement dans la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS). Dans la LFSS 2016, l’ONDAM hospitalier a été porté à 77,9 Mds€, soit une progression de 1,75% par rapport à l’année précédente.

La maîtrise de l’évolution des dépenses est recherchée au travers de différents axes :

  • le renforcement de l’efficacité de la dépense hospitalière, en optimisant notamment les achats dans les hôpitaux et leurs fonctions logistiques ;
  • le « virage ambulatoire », qui favorise la prestation de soins sans hospitalisation pour les personnes qui sont capables de se déplacer, mais également des séjours plus courts à l’hôpital suivis de la poursuite des soins au domicile des patients ;
  • l’amélioration de la pertinence du recours aux soins ;
  • la lutte contre les prescriptions hospitalières non pertinentes en matière de produits de santé et de transports de patients.