Qu’est-ce que l’allocation personnalisée d'autonomie (APA) ?

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est une aide financière en faveur des personnes âgées d’au moins 60 ans confrontées à une perte d’autonomie.

L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) a été créée par la loi du 20 juillet 2001. Elle doit leur permettre de bénéficier des services nécessaires à l’accomplissement des actes de la vie courante qu’elles ne peuvent plus effectuer seules (par exemple, se lever, manger, faire sa toilette, s’habiller…).

L’APA concerne aussi bien les personnes âgées qui habitent toujours chez elles (on parle alors d’APA à domicile) que celles qui résident en établissement, à condition qu’elles soient reconnues fortement ou moyennement dépendantes, c’est-à-dire classées dans les groupes iso-ressources (Gir) de 1 à 4. Il n’y a pas de conditions de ressources pour avoir droit à cette allocation, mais la participation du bénéficiaire est plus ou moins importante selon ses revenus.

En décembre 2018, 1,3 million de personnes âgées dépendantes bénéficient de l’APA en France (hors Mayotte). Parmi les bénéficiaires, 59% vivent à domicile et 41% en établissement d’hébergement pour personnes âgées.

Les dépenses liées à cette prestation ont représenté, en 2019, 6 Md€, dont 3,5 Md€ pour l’aide à domicile et 2,5 Md€ pour l’accueil en établissement. Les financeurs principaux de cette prestation sont les départements.

Depuis sa création, en 2001, et jusqu’en 2018, les dépenses totales d’APA ont ainsi été multipliées par 2,6 (+ 160% en € constants), le nombre de bénéficiaires ayant doublé dans le même temps. Cette croissance du nombre d’allocataires a connu trois phases :

  • une forte progression entre 2001 et 2004, due à la montée en puissance du dispositif ;
  • un ralentissement modéré entre 2005 et 2009 ;
  • un infléchissement de la hausse du nombre de bénéficiaires depuis 2009.

Depuis 2018, le rythme de croissance des bénéficiaires de l’APA est d’environ 1% par an pour atteindre 776 600 allocataires à domicile et 547 300 en établissements en 2018.