Quelle est l’évolution de long terme des dépenses locales ?

Les dépenses locales ont augmenté sensiblement depuis plus de vingt ans. Elles sont passées de 8% du PIB en 1980 à 11% en 2005, niveau que l’on constate globalement inchangé encore en 2015 (11,8%).

La tendance à l’augmentation des dépenses des collectivités et de leurs groupements par rapport au PIB s’érode dans les années récentes ; il semble donc que les difficultés économiques actuelles et le souci de maîtriser l’évolution des finances publiques se manifestent également au niveau local. En 2010, on a observé un léger tassement (inférieur à 1% par rapport à 2009) du montant total des dépenses des collectivités, s’expliquant par une prudente retenue dans leurs dépenses d’investissement. Mais il s’est agi d’un effet passager de la crise de 2008, puisque 2011, 2012 et 2013 ont renoué avec une évolution à la hausse des volumes financiers locaux.

La progression des dépenses locales a été plus forte dans les régions que dans les départements et les communes. C’est aussi au niveau des régions que se produit la plus grande part de la contraction constatée depuis. De 2005 à 2015, les dépenses des régions ont augmenté de 53,7%, quand celles des départements progressaient de 32,5% et celles des communes (et de leurs groupements) de 22,2%. Ces chiffres de série longue sont encore tout à fait conséquents, mais il est à noter que la politique d’association des collectivités à l’effort de redressement financier menée depuis quelques années produit des effets sensibles.

Cependant, de grandes différences existent au sein de chaque niveau de collectivité selon leur richesse, leur population et leurs choix budgétaires.