Qu’est-ce qu’un remaniement ministériel ?

Un remaniement ministériel consiste à modifier la composition du Gouvernement pendant la durée du mandat de l’Assemblée (législature) sans pour autant provoquer sa démission. Selon son ampleur, il sera qualifié de politique, lorsqu'il est important, ou de technique, s’il est plus réduit. Les modifications sont effectuées par décret.

Cet événement peut prendre trois formes distinctes :

  • Un ou plusieurs ministres souhaitent quitter le Gouvernement, en général parce qu’ils se sont présentés avec succès à une élection, et qu’ils souhaitent se consacrer à de nouvelles fonctions, ou parfois à cause d’un désaccord politique. Le Premier ministre accepte leur démission, le Président de la République en prend acte, et les sortants sont remplacés, le cas échéant, par de nouveaux ministres.
  • Un membre du Gouvernement peut également être révoqué, en général après avoir commis une grave faute politique (ex : annoncer la mise en place d’une politique alors qu’elle n’a pas été agréée par le Premier ministre, ou se montrer non solidaire de la politique menée). Une fois révoqué, le sortant est remplacé.
  • Souvent, le remaniement a une portée plus grande et peut concerner un nombre important de membres du Gouvernement. Il se produit soit lorsque le Gouvernement est en place depuis plusieurs années et que le besoin d’un changement se fait sentir, soit lorsqu'il essuie de fortes critiques dans l’opinion publique, voire connaît des revers électoraux. L’ampleur des changements est alors plus importante et fortement médiatisée, afin d’adresser un message de renouveau aux observateurs.