Qui siège au Conseil économique, social et environnemental (CESE) ?

La loi organique du 15 janvier 2021 a revu la composition du Conseil économique, social et environnemental (CESE). À compter du 1er avril 2021, le CESE comprend 175 membres répartis en quatre grandes catégories.

La loi organique du 15 janvier 2021 relative au Conseil économique, social et environnemental (CESE) modifie la composition du Conseil qui passe de 233 à 175 membres (suppression des personnalités qualifiées qui étaient désignaient pas le gouvernement). Pour siéger au CESE, il faut être âgé d'au moins 18 ans, exercer depuis au moins deux ans une activité relevant des organisations qui les désignent et remplir les conditions pour être électeur.

Un décret du 24 mars 2021 fixe la répartition et les conditions de désignation des membres du CESE :

  • 52 membres représentent les salariés et sont désignés par les syndicats de salariés (14 par la CFDT, 14 par la CGT, 9 par FO, 4 par la CGC, 4 par la CFTC, 4 par l'UNSA, 2 par l'union syndicale Solidaires, 1 par la FSU) ;
  • 52 membres représentent les entreprises, les exploitants agricoles, les artisans, les professions libérales, les mutuelles, les coopératives et les chambres consulaires ;
  • 45 membres au titre de la cohésion sociale et territoriale et de la vie associative (6 représentants des associations familiales, 8 représentants de la vie associative désignés par le Mouvement associatif, 8 représentants d'organisations exerçant leur activité dans les collectivités d'outre-mer, etc.) ;
  • 26 membres au titre de la protection de la nature et de l'environnement désignés par des organisations environnementales (France nature environnement, Fédération nationale des chasseurs, Ligue française pour la protection des oiseaux, etc.).