Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

L’euro : sortir du triangle des incompatibilités

le 11 novembre 2018

Quelles sont les grandes politiques communautaires ?

La création d’une monnaie unique permettait de répondre à la problématique que les économistes appellent « le triangle des incompatibilités ». Dans le cadre du Système monétaire européen (SME) mis en place en 1979 – qui réduisait les fluctuations entre monnaies européennes (de manière imparfaite) – et de la libre circulation des capitaux impliquée par le marché unique, devenue effective en juillet 1990, la souveraineté en matière de politique monétaire devenait un leurre.

En effet, imaginons qu’un État, usant de sa liberté en matière de politique monétaire, ait décidé de baisser ses taux d’intérêt massivement pour relancer son économie : il risquait une fuite de capitaux vers d’autres pays de l’UE où ceux-ci sont mieux rémunérés par des taux d’intérêt plus élevés. La conséquence aurait alors été une chute de sa monnaie, impossible dans le cadre du SME. Ce pays aurait alors été menacé d’un réajustement nécessaire du cours de sa monnaie, voire d’une sortie du système. La France s’était d’ailleurs trouvée confrontée à cette problématique en 1982-1983, à la suite de l’échec de sa politique isolée de relance keynésienne. Mais à l’époque la libre circulation des capitaux ne fonctionnait pas encore au sein de la Communauté (malgré les objectifs du traité de Rome), et le Président François Mitterrand avait pu, dans son plan de rigueur, limiter les sorties de capitaux en interdisant l’utilisation des cartes bancaires à l’étranger et en réduisant le montant de liquide autorisé lors d’une sortie du territoire, toutes choses devenues impossibles dans le cadre du marché unique.

Ainsi, la combinaison d’un système de changes fixes (et ajustables avec une marge de +/- 2,25 %) et de la libre circulation des capitaux rendait obsolète l’indépendance de la politique monétaire. Dès lors, il devenait avantageux de la communautariser, ce qui permettait par ailleurs de bénéficier de la force du deutschemark et d’européaniser les décisions de la Bundesbank, qui jusqu’alors dictait en grande partie la politique monétaire des pays de la Communauté.

Sur la toile publique

  • Le site de l’Union européenne

    Site portail de l’Union européenne (UE) présentant tant l’actualité de l’UE, que des informations de base sur son fonctionnement et sur l’intégration européenne. On y trouve l’ensemble des textes législatifs, des politiques menées par l’Union, et les sites web de chaque institution.

Rechercher